Après le « journal politiquement incorrect » et 4 ans de silence, de méditation transcendantale, d’un voyage intérieur, il est temps de repartir du bon pied, retourner le sablier et tirer un trait sur 4 ans de silence…

Ce blog aura des recettes de survie, des critiques fines, des analyses aigües, des définitions tirées de mon dico et des rediffusions (en période de fête ou de panne d’inspiration).

Une nouveauté sera la rubrique cinéma français (dont la qualité est inversement proportionnelle à la quantité). Je proposerai des scénarios oscarisables à décharger gratuitement.

Que la lecture commence.


mardi 18 novembre 2014

LE CONSEIL DU JOUR

Vous pouvez faire facilement plaisir deux fois à un ami pessimiste, atrabilaire et hypocondriaque. Vous lui annoncez d’abord que vous êtes en phase terminale d’un cancer incurable. Sa consternation aura du mal à cacher l’intense satisfaction qu’il ne pourra s’empêcher d’éprouver, l’annonce de votre mort confirmant la justesse de son catastrophisme chronique. Puis, un mois plus tard, vous le rassurez, c’était une erreur de diagnostic. Tout est normal. Votre santé n’a jamais été aussi bonne. Il sera ravi de la bonne nouvelle.


____________

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire