Après le « journal politiquement incorrect » et 4 ans de silence, de méditation transcendantale, d’un voyage intérieur, il est temps de repartir du bon pied, retourner le sablier et tirer un trait sur 4 ans de silence…

Ce blog aura des recettes de survie, des critiques fines, des analyses aigües, des définitions tirées de mon dico et des rediffusions (en période de fête ou de panne d’inspiration).

Une nouveauté sera la rubrique cinéma français (dont la qualité est inversement proportionnelle à la quantité). Je proposerai des scénarios oscarisables à décharger gratuitement.

Que la lecture commence.


lundi 3 novembre 2014

LES DERNIèRES NOUVELLES D'UNTEL

-  Comment allez-vous? Quelle bonne surprise? Enfin de vos nouvelles!

- On ne peut pire.

- C'est une consolation, d'où téléphonez-vous?

- D'outre-tombe.

- Toujours aussi farceur, On m'a déja appelé d'outre-Rhin, d'outre-Manche, d'outre-atlantique, mais jamais d'outre- tombe, ça se situe où?

- Près de chez moi, dans le cimetière , allée H .

- Vous seriez mort ?

- Raide mort .

- Comment un mort peut téléphoner ?

-Comme vous ,  avec un portable, Ils me l'ont laissé, au cas où je ne l'aurais été qu'à moitié et que j'aurais voulu une exhumation d'office.

- C'est le cas ?

- Non, rassurez-vous, je commence à pourrir depuis un bout de temps , j'ai perdu beaucoup de moi-même. Mais j'ai encore toute ma tête, sauf les cheveux qui  étaient partis depuis longtemps ! On n'est pas comme les poissons!

-  Qu'est que je peux faire pour vous?

- Je ne vais pas vous dicter mes mémoires d'outre-tombe. C'est un petit service que j'aimerais que vous me rendiez. Dans la tombe mitoyenne, il y a un enterré d'hier qui devait être un mélomane car ses enfants ont sonorisé le cercueil, en le branchant sur France-musique. Il devait être sourd. Cela fait un bruit d'enfer qui m'empêche de profiter de mon dernier sommeil. Est-ce que vous pourriez demander aux héritiers de baisser le son? Ce sera tout, merci d'avance et bonjour chez vous.

________________________







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire