Après le « journal politiquement incorrect » et 4 ans de silence, de méditation transcendantale, d’un voyage intérieur, il est temps de repartir du bon pied, retourner le sablier et tirer un trait sur 4 ans de silence…

Ce blog aura des recettes de survie, des critiques fines, des analyses aigües, des définitions tirées de mon dico et des rediffusions (en période de fête ou de panne d’inspiration).

Une nouveauté sera la rubrique cinéma français (dont la qualité est inversement proportionnelle à la quantité). Je proposerai des scénarios oscarisables à décharger gratuitement.

Que la lecture commence.


mardi 16 décembre 2014

DANS LA SÉRIE IL Y A

Il y a ceux qui, se disant si parfaits, si méritants, si obéissants aux commandements, croient mériter le paradis pour tant de perfection et une félicité éternelle en récompense de la confession de leurs peccadilles in fine et d’une absolution après deux Ave et 3 Pater.

Il y a ceux que les précédents expédieront en enfer ,quoique charitables, car ils auront  oublié de se faire pardonner, à leur dernier moment venu, leurs ignominies. Cet acte manqué leur vaudra une éternité d’un enfer bien mérité et tout ça pour ne pas avoir lu Pascal.

Et puis, il ya ceux qui, se sentant si médiocres, si conditionnés, si irresponsables savent qu’ils ne méritent rien de transcendantale, eux qui ne l’ont jamais été. Ils n’aspirent qu’à revenir dans le repos du néant dont un méchant hasard les en a fait sortir.


____________

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire