Après le « journal politiquement incorrect » et 4 ans de silence, de méditation transcendantale, d’un voyage intérieur, il est temps de repartir du bon pied, retourner le sablier et tirer un trait sur 4 ans de silence…

Ce blog aura des recettes de survie, des critiques fines, des analyses aigües, des définitions tirées de mon dico et des rediffusions (en période de fête ou de panne d’inspiration).

Une nouveauté sera la rubrique cinéma français (dont la qualité est inversement proportionnelle à la quantité). Je proposerai des scénarios oscarisables à décharger gratuitement.

Que la lecture commence.


lundi 1 décembre 2014

SUITE

Si l’homme veut oublier d’où il vient, sa filiation n’a pas, elle, échappé à l’observation populaire qui, depuis toujours, a pointé ses ressemblances avec ceux qui, un  moment, ont été ses compagnons de route. On dit ainsi :
-      bavard comme une pie.
-      malin comme un singe.
-      orgueilleux comme un paon.
-      malade comme un chien.
-      têtu comme une mule.
-      muet comme une carpe.
-      sobre comme un chameau.
-      laid comme un pou.
-      doux comme un agneau.
-      fuyant comme une anguille.
-      etc.…..

-      _________

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire