Après le « journal politiquement incorrect » et 4 ans de silence, de méditation transcendantale, d’un voyage intérieur, il est temps de repartir du bon pied, retourner le sablier et tirer un trait sur 4 ans de silence…

Ce blog aura des recettes de survie, des critiques fines, des analyses aigües, des définitions tirées de mon dico et des rediffusions (en période de fête ou de panne d’inspiration).

Une nouveauté sera la rubrique cinéma français (dont la qualité est inversement proportionnelle à la quantité). Je proposerai des scénarios oscarisables à décharger gratuitement.

Que la lecture commence.


mercredi 11 mars 2015

COUP SUR COUP

Comment réussit-il à survivre à tous ces coups? On se le demande encore? Il y eut d'abord un coup fourré dans sa pire espèce, le coup de Jarnac. Il s'apprêtait à recevoir le coup de grâce quand, par un coup d'éclat, on le sauva in extremis. C'était un coup de force qui contredit le coup du sort par quoi tout avait commencé. Finis les coups bas, les coups tordus et ce fut le début d'une série de bons coups, parfois en double qui lui fit oublier tous les mauvais coups !!!

________

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire