Après le « journal politiquement incorrect » et 4 ans de silence, de méditation transcendantale, d’un voyage intérieur, il est temps de repartir du bon pied, retourner le sablier et tirer un trait sur 4 ans de silence…

Ce blog aura des recettes de survie, des critiques fines, des analyses aigües, des définitions tirées de mon dico et des rediffusions (en période de fête ou de panne d’inspiration).

Une nouveauté sera la rubrique cinéma français (dont la qualité est inversement proportionnelle à la quantité). Je proposerai des scénarios oscarisables à décharger gratuitement.

Que la lecture commence.


lundi 23 mars 2015

VIVEMENT DEMAIN LES FOUS

On a la preuve que le pouvoir rend fous les gens normaux . On doit se demander s'il rend normaux les fous? Cette intéressante question méritait une étude sérieuse. Je l'ai menée avec ma rigueur habituelle. Ma conclusion est formelle: oui.

La conclusion impose un changement drastique dans le mode de recrutement des dirigeants du pays: ils devront désormais être choisis parmi les plus atteints des pensionnaires de nos deux plus prestigieux centres psychiatriques; Sainte-Anne et Sainte Gemmes.

On peut s'attendre à plusieurs heureuses conséquences:

-une meilleure gouvernance de notre politique, de nos finances, de notre industrie;

-des économies substantielles avec la fermeture de l'ENA, de Science-po, de Polytechnique, de Normale-Sup;

-l'arrêt de la fabrication de fous parfois furieux;

-la guérison, par une méthode naturelle, de fous parfois furieux.

Pour inaugurer ce nouveau type de sélection, j'ai posé ma candidature au CSA, au poste bientôt vacant, de président de la télévision. J'ai toutes les qualités requises: maniaco-obsessionnel à tendance schizoïde, ils verront, s'ils n'obtempèrent pas, ce dont est capable un paranoïaque en phase délirante  atteint d'une hystérie sur la voie de la conversion !!!


_____________


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire