Après le « journal politiquement incorrect » et 4 ans de silence, de méditation transcendantale, d’un voyage intérieur, il est temps de repartir du bon pied, retourner le sablier et tirer un trait sur 4 ans de silence…

Ce blog aura des recettes de survie, des critiques fines, des analyses aigües, des définitions tirées de mon dico et des rediffusions (en période de fête ou de panne d’inspiration).

Une nouveauté sera la rubrique cinéma français (dont la qualité est inversement proportionnelle à la quantité). Je proposerai des scénarios oscarisables à décharger gratuitement.

Que la lecture commence.


dimanche 25 janvier 2015

L'ALTER EGO

« Monsieur, vous êtes mon dernier espoir. Je n'en peux plus. Vieux célibataire endurci, atrabilaire, hypochondriaque, misanthrope, misogyne, je n'arrive pas à me faire des amis avec qui parler. La solitude me pèse, devient insupportable. Aidez-moi. »
« Avec plaisir, C'est un problème fréquent que je résous habituellement assez facilement si vous voulez bien m'écouter. Il atteint des gens comme vous dont on se demande comment leur mère a pu les supporter 9 mois avant de s'en débarrasser.
Le traitement est simple, logique, gratuit, facile à comprendre et à mettre en œuvre.
Votre solitude est une illusion et le résultat de votre inadvertance, de votre incapacité à fixer votre attention. En réalité, vous êtes constamment accompagné, non par votre ombre qui ne peut rien pour vous, mais par un double de vous- même. Il est furtif et ne se laisse voir que lorsque vous passez devant une glace. Il vous regarde alors et vous dévisage le temps que vous restez à le voir. C'est ce compagnon de route que vous prenez pour une image, un simple reflet que vous allez apprendre à respecter car il va vous sortir de la solitude et vous donner à qui parler. Il a toutes les qualités que vous rechercheriez en vain, ailleurs. Il est fidèle et ne vous quitte pas d'une semelle ni d'une seconde où que vous alliez, quoi que vous fassiez. Discret, il n'apparaît qu'à votre demande. Il ne vous encombre pas de son bavardage, il vous parle cependant autant que vous le souhaitez car son silence est éloquent. Il vous comprend mieux que quiconque, ne porte jamais de jugement, il est pour vous un frère jumeau. Vous arriverez à le distinguer  par sa gaucherie si vous êtes droitier, par sa droiture si vous gaucher.
Venons- en à l'essentiel: cet ami fidèle a besoin d'une glace pour être présent. Placez- vous devant, debout ou assis, ayez l'air naturel, quittez celui rébarbatif qui vous est naturel. Vous pouvez engager la conversation à votre guise, sans craindre d'être interrompu, sans autocensure, librement. Il vous écoute avec patience, sans critiquer, il est d'accord sur tout et en tout. Quand content d'avoir trouvé à qui parler, vous vous taisez, il respecte votre silence. Vous pouvez vaquer en paix. Il ne vous en veut pas et disparaît aussi vite que vous partez. Toujours disponible, il ne vous pose jamais de lapin. Ne lui en voulez pas s'il épouse chacune de vos mimiques, copie vos attitudes, c'est seulement qu'il est le plus inconditionnel de vos fans .Il va jusqu'à s'habiller comme vous! Ce mimétisme est son coté caméléon, mais vous vous y habituerez aussi vite que vous vous êtes habitué à vous supporter.
Vous regretterez  peut-être, cela s'est produit , qu'il ne soit pas plus séduisant, moins revêche, plus intelligent, c'est la faiblesse du double. J'espère que ce ne sera pas votre cas et que vous ne vous mettrez pas à le haïr. Le danger est là, mais c'est vous qui voyez….»

________


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire