Après le « journal politiquement incorrect » et 4 ans de silence, de méditation transcendantale, d’un voyage intérieur, il est temps de repartir du bon pied, retourner le sablier et tirer un trait sur 4 ans de silence…

Ce blog aura des recettes de survie, des critiques fines, des analyses aigües, des définitions tirées de mon dico et des rediffusions (en période de fête ou de panne d’inspiration).

Une nouveauté sera la rubrique cinéma français (dont la qualité est inversement proportionnelle à la quantité). Je proposerai des scénarios oscarisables à décharger gratuitement.

Que la lecture commence.


mardi 3 février 2015

AUTRE TEMPS, AUTRES MŒURS

À bien y réfléchir - et je vous y invite- on peut s'interroger, si on a l'âme interrogative, ou s'inquiéter si on l'a inquiète, sur ce beau ou triste monde.

Le bouleversement n'est pas seulement climatique, il atteint aussi la famille. Pilier historique de la société: elle ne se reconnaît plus. Les pères se marient entre eux, les mères sont célibataires ou renoncent à l'être avant la naissance. Les enfants sont des clones conçus en éprouvette et ne sauront durant leur enfance à quels pères ou à quelles mères se vouer.

L'école a renoncé à enseigner et à éduquer tant les enseignants-éducateurs sont débordés par des problèmes ethniques, éthiques, religieux, politiques, philosophiques, sociologiques, civiques qui viennent interférer avec leurs problèmes personnels, privés et leurs vacances.

La société est en effervescence, en manif, en grève, au chômage, en congés, en RTT, et ceux qui travaillent en fuite pour ne pas avoir à entretenir ceux qui sont en effervescence, en manif etc. etc.

Les politiques orchestrent le désordre qu'ils ont organisé et vont le résorber dés qu'ils auront remis de l'ordre dans la famille; rue de Grenelle, la police, la justice, le commerce, l'industrie, l'agriculture, la pêche, les trains, le métro, à France3 et dans votre poulailler, si vous en avez un.

L'Église occupait le dimanche avec sa grande messe, le pâtissier, le salut, les vêpres, la confession, la communion. Maintenant les églises sont vides ou fermées, seules les grandes surfaces sont ouvertes et remplies.

Mais à ceux qui s'interrogent et à ceux qui s'inquiètent, je leur conseille de relire l'histoire de la guerre de 100 ans, ils verront que la situation était beaucoup plus bouleversante.


____________

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire