Après le « journal politiquement incorrect » et 4 ans de silence, de méditation transcendantale, d’un voyage intérieur, il est temps de repartir du bon pied, retourner le sablier et tirer un trait sur 4 ans de silence…

Ce blog aura des recettes de survie, des critiques fines, des analyses aigües, des définitions tirées de mon dico et des rediffusions (en période de fête ou de panne d’inspiration).

Une nouveauté sera la rubrique cinéma français (dont la qualité est inversement proportionnelle à la quantité). Je proposerai des scénarios oscarisables à décharger gratuitement.

Que la lecture commence.


vendredi 13 février 2015

L'EXPLOIT DE DEMAIN

L'exploit que veut tenter Jean- Marie Durant, le frère du valeureux Fernand Durant dont on est sans nouvelles depuis le 20 janvier alors qu'il n'était plus qu'à 1 mètre du sommet de l'Himalaya, nous paraît dangereux. Le projet, en phase terminale, projette la traversée, sur un fil, du cratère du volcan actuellement en éruption: le Bárðarbunga.
Situé en plein cœur de l'Islande, il secoue cette charmante petite île par des tremblements qui obligent les habitants de Reykjavik et des alentours à dormir dans la rue et à manger dans des assiettes en plastic.
«Je suis confiant», nous a confié Jean- Marie Durant, alors qu'il se hissait péniblement sur son petit poney islandais: «ma combinaison thermique, conçue par les ingénieurs du C.E.A., a résisté à une explosion atomique; les projections de lave en fusion à 3500 degrés ne devraient pas l'affecter. Je crains, bien sûr, le faux-pas, je ne suis pas inconscient. Mais, dans la famille Durant, on est des risque-tout, c'est une tradition: mon père a disparu à l'occasion d'un saut sans parachute au-dessus des chutes du Niagara, ma mère lors de la traversée de l'antarctique en skis à voiles et mon arrière grand père était gabier sur le "Pourquoi-Pas" du commandant Charcot, lors du naufrage…»

«Bon sang ne saurait trahir une tradition. Je vous tiendrai au courant de cette traversée que certains pessimistes trouvent  périlleuse.»
__________________

2 commentaires:

  1. Vous ne lisez pas LES DERNIÈRES NOUVELLES DE REYKJAVIK ? Je traduis , à demain.

    RépondreSupprimer