Après le « journal politiquement incorrect » et 4 ans de silence, de méditation transcendantale, d’un voyage intérieur, il est temps de repartir du bon pied, retourner le sablier et tirer un trait sur 4 ans de silence…

Ce blog aura des recettes de survie, des critiques fines, des analyses aigües, des définitions tirées de mon dico et des rediffusions (en période de fête ou de panne d’inspiration).

Une nouveauté sera la rubrique cinéma français (dont la qualité est inversement proportionnelle à la quantité). Je proposerai des scénarios oscarisables à décharger gratuitement.

Que la lecture commence.


samedi 7 février 2015

ON TROUVE TOUT CHEZ TOVIN

Je vous recommande ma quincaillerie. Elle est située à l'angle de la rue, en face du café du coin. On y trouve tout, même son bonheur, rien n'y manque: la tétine pour nourrice sèche ou le pot de yaourt inoxydable en plus des pointes, des vis, des fers à souder, à repasser, à cheval, enfin de tout ce qui est à base de fer. J'y suis allé avec l'ordonnance du médecin qui m'a trouvé une petite anémie. Plutôt que de faire une transfusion, il m'a prescrit de l'eau ferrugineuse, un verre aux trois repas. Il m'a dit que je la trouverai chez Tovin, le quincailler..
 Je présente mon ordonnance au quincaillier de service qui me dit: « Ça tombe bien, on vient de m'en apporter, elle est toute fraîche. Je vous conseille de bien reboucher la bouteille, sinon elle rouille et devient indigeste»
Oui, chez Tovin, on a aussi le conseil…


________________

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire