Après le « journal politiquement incorrect » et 4 ans de silence, de méditation transcendantale, d’un voyage intérieur, il est temps de repartir du bon pied, retourner le sablier et tirer un trait sur 4 ans de silence…

Ce blog aura des recettes de survie, des critiques fines, des analyses aigües, des définitions tirées de mon dico et des rediffusions (en période de fête ou de panne d’inspiration).

Une nouveauté sera la rubrique cinéma français (dont la qualité est inversement proportionnelle à la quantité). Je proposerai des scénarios oscarisables à décharger gratuitement.

Que la lecture commence.


dimanche 15 février 2015

LE TEMPS QUI PASSE

Je vous conseille pour l'arrêter de ne plus en être le prisonnier, d'arrêter d'interroger l'horloge parlante, de regarder votre montre. La hauteur du soleil suffira, vous ne serez plus à une heure près.

Débarrasser du temps, vous pourrez profiter de la vie, ne plus courir après. Vous allez vous passionner pour ce qui en vaut la peine, prendre vos aises et n'en faire qu'à votre tête. Vous la passerez à regarder, à écouter, à manger, à boire, le mieux serait du bon, du beau et du bien bon. Quand vous serez allongé, occupez-vous à rêver, à rêvasser, à méditer. Évitez de vous révolter, soyez égoïste,  rappelez-vous que la pitié est dangereuse, que le malheur des uns ne fait jamais le bonheur des autres. J'avais un troisième argument, irréfutable, mais je l'ai oublié ! Je vous le dirai si je m'en rappelle et si vous le voulez.


_____________

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire