Après le « journal politiquement incorrect » et 4 ans de silence, de méditation transcendantale, d’un voyage intérieur, il est temps de repartir du bon pied, retourner le sablier et tirer un trait sur 4 ans de silence…

Ce blog aura des recettes de survie, des critiques fines, des analyses aigües, des définitions tirées de mon dico et des rediffusions (en période de fête ou de panne d’inspiration).

Une nouveauté sera la rubrique cinéma français (dont la qualité est inversement proportionnelle à la quantité). Je proposerai des scénarios oscarisables à décharger gratuitement.

Que la lecture commence.


jeudi 5 février 2015

CHANGER, C'EST POSSIBLE

« Monsieur, madame, vous aimeriez changer. Vous venez de vous apercevoir que vous étiez insupportables avec votre attitude dictatoriale.
Chère petite madame, rien de plus simple. Il vous suffit de suivre mon conseil et vous ne passerez plus votre temps à ordonner, à décider, à imposer avec des impératifs comme:
  • -      Chez le boulanger: je veux une baguette bien cuite.
  • -      Chez le boucher, je veux une livre de blanquette.
  • -      Chez l'épicier, donnez-moi un kilo d'épinard.
  • -      À votre gamin et à votre mari, fait ton devoir.
  • -      Chez le médecin, je veux un rendez-vous.
  • -      Etc. etc.

.Et vous, mon bon monsieur, vous voulez quitter cette allure impériale, ce ton de commandement, de donneur d'ordre, rien de plus facile. Vous ne voulez plus vous entendre décréter:
  • -      À Batimat: je veux 10 sacs de chaux.
  • -      Au garagiste: regardez d'où vient ce bruit dans le moteur.
  • -      Au bougnat: je veux un sac de charbon de bois .

 Vous avez conscience  de n'être ni Marie-Antoinette, ni Louis XIV avec des opinions plutôt à gauche. Vous aimeriez retrouver une logique politiquement correcte et ne plus être en contradiction avec vous-même.
J'ai résumé le problème et je vais vous donner la solution: n'utilisez plus le verbe VOULOIR, remplacez-le par POUVOIR et mettez un point d'interrogation à la fin de la phrase…»

___________


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire