Après le « journal politiquement incorrect » et 4 ans de silence, de méditation transcendantale, d’un voyage intérieur, il est temps de repartir du bon pied, retourner le sablier et tirer un trait sur 4 ans de silence…

Ce blog aura des recettes de survie, des critiques fines, des analyses aigües, des définitions tirées de mon dico et des rediffusions (en période de fête ou de panne d’inspiration).

Une nouveauté sera la rubrique cinéma français (dont la qualité est inversement proportionnelle à la quantité). Je proposerai des scénarios oscarisables à décharger gratuitement.

Que la lecture commence.


dimanche 8 février 2015

CONSEIL AU PAPE


Si le pape voulait vraiment que son église ne se transforme pas en chapelle, je lui conseille une révolution culturelle. Les péchés capitaux doivent être réhabilités  et redevenir les vertus cardinales que le créateur a voulu.

Il pourrait commencer par la Gourmandise, La Luxure et l'Orgueil. Ils sont emblématiques de l'inversion des valeurs.

La Gourmandise- le seul nom fait venir l'eau à la bouche- est  la première et la plus sainte de toutes les vertus que le BON DIEU nous a invité à pratiquer, celle qui illustre le mieux toute la bonté divine. Donner un bonheur simple, immédiat en mangeant une poularde farcie, en sirotant un pastis, en savourant un saint-honoré était son intention en nous dotant de tant de bons et beaux sens: l'odorat pour humer le fumet, la vue pour se ravir du tableau, le goût pour apprécier les saveurs. En faire un péché, c'est refuser, nier, condamner, injurier celui qui nous en a fait le cadeau, quelle hérésie, quelle erreur, quelle bêtise, quel aveuglement, quelle trahison!! Comment pourrait-il pardonner une telle offense?

La Luxure est aussi une gourmandise. Elle mérite le même respect. Elle met les plaisirs des sens à l'honneur. Ne pas les éprouver, refuser les bonheurs qu'ils donnent, c'est désobéir à celui qui nous a donné les moyens .Pour cela aussi, je crains son mécontentement.
.
L'Orgueil serait aussi un horrible péché disent ceux qui se font appeler Votre Éminence, Votre Excellence, Monseigneur. Mais l'être humain a des raisons d'être orgueilleux, étant ce qu'il est, même s'il ne mérite pas toujours cet excès de dignité, compte tenu de tout ce qu'il n'est pas. Plus particulièrement, il peut être fier de sa gourmandise et de sa luxure, car les émotions qu'il en tire le rende plus grand qu'il n'est.

Pourquoi l'homme - qui inclut la femme - serait le seul de l'espèce animale à n'avoir pas le droit de profiter des largesses et de la générosité divines. Toutes ses autres créatures sont respectueuses et obéissent à leurs sens en enfants obéissants.


La coccinelle, bienfaitrice du jardin et du potager, n'est que gourmandise et luxure quand elle fait des orgies de pucerons et s'envoient en l'air de toute la force de ses petites ailes dévergondées. N'est-ce pas être orgueilleuse que de se faire appeler la bête à bon DIEU.

; Le paon, l'aigle, la baleine, le lama, le requin, le coq, le cerf etc. ne sont-ils pas tous des exemples achevés d'un orgueil bien placé? Pourquoi ont-ils le droit et pas nous? Iront-ils en enfer?

Le désintérêt de DIEU pour ses soi-disant fidèles peut venir de sa juste colère.

Si le pape veut que son credo séduise à nouveau, il faut qu'il fasse la volonté de son maître et retrouve le bon sens qui a manqué à tous ses prédécesseurs.

Ainsi-soit-il.
_________ 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire