Après le « journal politiquement incorrect » et 4 ans de silence, de méditation transcendantale, d’un voyage intérieur, il est temps de repartir du bon pied, retourner le sablier et tirer un trait sur 4 ans de silence…

Ce blog aura des recettes de survie, des critiques fines, des analyses aigües, des définitions tirées de mon dico et des rediffusions (en période de fête ou de panne d’inspiration).

Une nouveauté sera la rubrique cinéma français (dont la qualité est inversement proportionnelle à la quantité). Je proposerai des scénarios oscarisables à décharger gratuitement.

Que la lecture commence.


mercredi 22 janvier 2014

CHRONIQUE GASTRONOMIQUE

Si vous aimez le monde de la mer, je peux vous donner l’adresse d’un poissonnier-traiteur qui vaut la traversée. Je vous recommande en particulier ses tripes de marsouin à la mode de Fécamp et son pâté breton à base d’huîtres sauvages, de palourdes farcies et de chair de tourteau. Il faut goûter aussi à sa compotée de soles meunières marinées dans un coulis d’œufs de flétan et de crevettes grillées. Si vous pouvez vous le payer, essayez son loup de mer à l’arête, fourrée de lieu commun sur un lit de varech (bio). Puriste, il cuisine à l’huile de foie de morue de première pression.

__________

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire