Après le « journal politiquement incorrect » et 4 ans de silence, de méditation transcendantale, d’un voyage intérieur, il est temps de repartir du bon pied, retourner le sablier et tirer un trait sur 4 ans de silence…

Ce blog aura des recettes de survie, des critiques fines, des analyses aigües, des définitions tirées de mon dico et des rediffusions (en période de fête ou de panne d’inspiration).

Une nouveauté sera la rubrique cinéma français (dont la qualité est inversement proportionnelle à la quantité). Je proposerai des scénarios oscarisables à décharger gratuitement.

Que la lecture commence.


dimanche 19 janvier 2014

MAUVAIS PERDANT

Il avait toujours fait la course en tête par orgueil, esprit de chef, sens de l’honneur, goût des honneurs. Le jour où il arriva deuxième, il refusa de le croire, ne se reconnut pas dans le perdant qu’il voyait dans la glace. Furieux d’être pris pour un autre, il se jeta par la fenêtre, dans le vide, certain, cette dernière fois, de ne pas être rattrapé.

__________

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire