Après le « journal politiquement incorrect » et 4 ans de silence, de méditation transcendantale, d’un voyage intérieur, il est temps de repartir du bon pied, retourner le sablier et tirer un trait sur 4 ans de silence…

Ce blog aura des recettes de survie, des critiques fines, des analyses aigües, des définitions tirées de mon dico et des rediffusions (en période de fête ou de panne d’inspiration).

Une nouveauté sera la rubrique cinéma français (dont la qualité est inversement proportionnelle à la quantité). Je proposerai des scénarios oscarisables à décharger gratuitement.

Que la lecture commence.


dimanche 12 janvier 2014

NOS GRANDES ÉCOLES MOINS UNE


L’école des mines est une école valeureuse qui forme des démineurs courageux.

L’école des Arts et Métiers est une pépinière d’artistes et d’artisans d’une qualité qui fait plaisir à voir.

L’école polytechnique est polyvalente et rend excellent dans les chiffres et les lettres.

Les innombrables écoles de commerce fabriquent des cohortes de commerciaux et de commerciales qui savent vendre aussi bien les vessies que les lanternes.

Et, malheureusement, nous avons l’école des Sciences Politiques qui ne sert à rien ou à mal puisque la science n’étant pas politique, elle n’est ni de droite, ni de gauche, ni même centriste. Quand elle est inféodée à une idéologie, cela donne Lyssenko et la biologie et la génétique soviétiques dirigées pendant 30 ans par un fou.  

Et tout aussi bien la politique n’est pas une science car celle-ci ne supporte qu’une vérité pure et dure. Elle n’est pas une opinion, une inclinaison, une construction , une religion, une illusion, une prétention, un mirage. Les pauvres élèves en sorte tout déformés et feront de très bons politiciens sachant parler pour ne rien dire, pleins d’idées fausses sur les vrais problèmes, se prenant pour les savants d’une science qui n’existe pas.



__________

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire