Après le « journal politiquement incorrect » et 4 ans de silence, de méditation transcendantale, d’un voyage intérieur, il est temps de repartir du bon pied, retourner le sablier et tirer un trait sur 4 ans de silence…

Ce blog aura des recettes de survie, des critiques fines, des analyses aigües, des définitions tirées de mon dico et des rediffusions (en période de fête ou de panne d’inspiration).

Une nouveauté sera la rubrique cinéma français (dont la qualité est inversement proportionnelle à la quantité). Je proposerai des scénarios oscarisables à décharger gratuitement.

Que la lecture commence.


lundi 10 février 2014

ABOLITIONNISTES DE TOUS LES PAYS

Après celles de l’Édit de Nantes en 1685, des privilèges dans la nuit du 4 août 1789, de l’esclavage en 1848, l’abolition avait marqué le pas. Les abolitionnistes ont attendu leur heure et ils sont de retour, plus déterminés que jamais et décidés à quasiment tout abolir. On les sent animés d’une fureur sacrilège qui eut effrayé même leurs ancêtres. Après s’être attaqués à l’histoire, à l’orthographe, à la grammaire, à la psychiatrie, à la psychanalyse, à la peine de mort, aux table de divisions et de soustractions, ils sont pour l’abolition du sexe, de la différence, seule façon d’abolir l’oppression, les variations, la dépression.
Français, encore un effort : abolissons le genre humain et la terre redeviendra habitable.
____________


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire