Après le « journal politiquement incorrect » et 4 ans de silence, de méditation transcendantale, d’un voyage intérieur, il est temps de repartir du bon pied, retourner le sablier et tirer un trait sur 4 ans de silence…

Ce blog aura des recettes de survie, des critiques fines, des analyses aigües, des définitions tirées de mon dico et des rediffusions (en période de fête ou de panne d’inspiration).

Une nouveauté sera la rubrique cinéma français (dont la qualité est inversement proportionnelle à la quantité). Je proposerai des scénarios oscarisables à décharger gratuitement.

Que la lecture commence.


lundi 17 février 2014

CONSTAT OLYMPIEN

Les patineurs de vitesse sont rapides, racés, élégants. Ils tournent en rond, penchés vers l’avant, sans jamais perdre le Nord. Ils attaquent l’air à grands ciseaux des bras et coupent la glace sans lever jamais le pied.
Regardez aussi ces pauvres sauteurs. Il leur faut monter très haut pour essayer de s’envoler, jouer les planeurs et aller très loin. Hélas, ils retombent très vite, pour glisser un peu ou se planter, tout disloqués.
____________


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire