Après le « journal politiquement incorrect » et 4 ans de silence, de méditation transcendantale, d’un voyage intérieur, il est temps de repartir du bon pied, retourner le sablier et tirer un trait sur 4 ans de silence…

Ce blog aura des recettes de survie, des critiques fines, des analyses aigües, des définitions tirées de mon dico et des rediffusions (en période de fête ou de panne d’inspiration).

Une nouveauté sera la rubrique cinéma français (dont la qualité est inversement proportionnelle à la quantité). Je proposerai des scénarios oscarisables à décharger gratuitement.

Que la lecture commence.


jeudi 13 février 2014

UN EXTRATERRESTRE

Il ne faisait rien comme les autres :
-il marchait à contre-courant ;
- il dormait les yeux ouverts ;
- pour voyager, il s’enfermait en lui-même ;
- à force de ne dévorer que les livres, il était devenu l’ombre de lui-même ;
- on avait du mal à le reconnaître car il n’y avait pas que son humeur qui était changeante.
De toute façon il se moquait de passer inaperçu car il ne connaissait personne.
Quand il partira, personne ne s’apercevra de sa disparition et ce n’est pas sûr qu’il se rendra compte qu’il est arrivé, distrait comme il est.

____________

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire