Après le « journal politiquement incorrect » et 4 ans de silence, de méditation transcendantale, d’un voyage intérieur, il est temps de repartir du bon pied, retourner le sablier et tirer un trait sur 4 ans de silence…

Ce blog aura des recettes de survie, des critiques fines, des analyses aigües, des définitions tirées de mon dico et des rediffusions (en période de fête ou de panne d’inspiration).

Une nouveauté sera la rubrique cinéma français (dont la qualité est inversement proportionnelle à la quantité). Je proposerai des scénarios oscarisables à décharger gratuitement.

Que la lecture commence.


mercredi 12 février 2014

UN INTERMITTENT DU SOMMET

La vacance du pouvoir matrimonial à la tête de l’État n’est pas sans inquiéter les constitutionnalistes réunis en congrès. Leur doyen propose que le mariage morganatique avec le ou la concubine notoire soit acquis de facto, à titre précaire avec tacite reconduction, durant le mandant présidentiel. Il ou elle bénéficierait ainsi d’un statut officiel de plein exercice plus en rapport avec la dignité de la fonction présidentielle et le prestige de la France.

__________

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire