Après le « journal politiquement incorrect » et 4 ans de silence, de méditation transcendantale, d’un voyage intérieur, il est temps de repartir du bon pied, retourner le sablier et tirer un trait sur 4 ans de silence…

Ce blog aura des recettes de survie, des critiques fines, des analyses aigües, des définitions tirées de mon dico et des rediffusions (en période de fête ou de panne d’inspiration).

Une nouveauté sera la rubrique cinéma français (dont la qualité est inversement proportionnelle à la quantité). Je proposerai des scénarios oscarisables à décharger gratuitement.

Que la lecture commence.


dimanche 16 février 2014

SAUVE QUI PEUR

Ceux qui ont peur de leur ombre ont souvent peur de la nuit. Ils craignent autant le soleil que la lune. Vous imaginez vivre dans cette panique permanente, l’enfer 24 heures sur 24 ? Pour qu’ils se retrouvent au paradis avec nous, les gens sans peur, je leur propose plusieurs solutions :
- Mettre un mur ou un paravent entre eux et le soleil le jour et, la nuit, laisser la lumière ;
- Mettre des lunettes de soleil pour sortir. En voyant tout plus sombre, leur ombre disparaît.  Pour la nuit, lunettes à infrarouges à vision nocturne. Les modèles actuels sont performants. Ils équipent tous les soldats du monde. Ils tuent la nuit aussi bien que le jour.
- Pour ceux qui refusent les prothèses visuelles ou ne veulent pas se cacher derrière un écran, il leur suffit de travailler la nuit dans un endroit bien éclairé : gare, hôpital, commissariat, péage, boite de nuit. Ils dormiront sans crainte le jour en ne tirant pas les rideaux pour ne pas être dans le noir.
La prochaine fois je guérirai ceux qui ont peur du vide, de se regarder dans une glace, des araignées.
_________


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire